Vente des tickets et ouverture du bar : 30 minutes avant la première séance.

#162 I Put A Spell On You

  • dim 22.10 > 17:00

    The Love Witch

    Anna Biller
    Anna Biller, 2016, US, 35mm, vo ang st fr & nl, 118'
    Anna Biller revient avec un long métrage passionné ! Elaine, une belle jeune femme interprétée par Samantha Robinson, est déterminée à trouver un homme pour l’aimer. Dans son appartement "gothippie" victorien, elle peint des scènes chimériques qui finissent par prendre vie, convoque l’amour à coup de décoctions et de rituels inspirés du culte sataniste. Ses talents de séduction et de pouvoir manipulateur apportent à cette Médée moderne des résultats trop efficaces, et aux conquêtes un sort funeste. Les hommes, n’éprouvant aucun véritable sentiment, perdent la raison et se répandent autour d’elle. Elaine boit le calice jusqu’à la lie quand elle rencontre enfin l’homme de ses rêves, son désespoir d’être aimé amenant l’héroïne à caresser la folie et le meurtre après avoir perdu confiance dans sa propre vie. Doté d’une imagerie kitsch assumée et maîtrisée, ce film explore la fantaisie féminine, la sorcellerie et les répercussions du narcissisme pathologique, tout en surfant sur l’attirance actuelle pour l’occultisme des années 60-70. La bande originale ajoute la note traditionnelle et Moyenâgeuse qui nourrit la narration. Une photographie qui rend hommage aux thrillers Technicolor des années 60, de sublimes anachronismes stylistiques (et des strip-teases mémorables...) font sans aucun doute de "The Love Witch" une façon puissante de raconter une histoire et de créer un sens. Un merveilleux filtre d’amour du cinéma ! Play The Love Witch - Anna Biller ( Cinema Nova altervative trailer ) https://vimeo.com/232995750
  •    dim 22.10 > 19:00

    Le parti du rêve de logement   [Plan B]

    Varia
    Peter Snowdon & Alarm, 2016, BE, video, vo fr st nl, 65'
    Plan B, le rendez-vous du Nova autour des questions urbaines et de leurs représentations à l’écran, reçoit Alarm : ce groupe militant pour un droit au logement pour tous, né en 2001 dans le sillage de la maison de quartier Bonnevie (Molenbeek), réunit des personnes qui sont bien décidées à passer du statut de victimes du "mal logement" à celui d’acteurs de changements en s’opposant aux obstacles qui entravent l’accès à un logement décent et financièrement accessible. Cette fois, avec le regard, la caméra et la complicité de Peter Snowdon, ils ont réalisé leur premier long métrage au titre évocateur. Ils y racontent la traversée de Bruxelles de Fouta, Rahim, Gloria et Yacine, ayant quitté leur ville natale en Belgique ou leur pays d’origine, à la recherche d’un logement. Ne rencontrant que refus, humiliations et escroqueries, comme dans la vie réelle, les personnages ont l’idée de créer ensemble un parti politique pour défendre leurs propres solutions : le parti du rêve de logement !
  • dim 22.10 > 21:00

    Upstream Color

    Upstream Color
    Shane Carruth, 2012, US, DCP, vo ang st fr, 96'
    Dans le terreau d’une certaine plante se trouve une larve aux étranges vertus psychotropes. Introduite dans l’organisme humain, elle permet de manipuler l’hôte inconscient de ce qui lui arrive et de lui ôter toute faculté de jugement. Victime de cette expérience, Kris se retrouve dépossédée de son travail, de son argent, et finalement de sa vie. Quelques années plus tard, elle rencontre Jeff qui semble avoir vécu la même intoxication. Ensemble, ils suivent la piste d’un fermier qui semble étroitement connecté à ce qu’il leur est arrivé… Ce synopsis prometteur n’est que le début d’"Upstream Color", film impossible à résumer tant le mode narratif traditionnel va ensuite basculer vers un dépouillement total, une abstraction dramatique emportant le spectateur dans un univers de sensations, non verbal, un jeu de piste sensoriel où se croisent plusieurs personnages et plusieurs points de vue. Tandis que se mélangent des scènes réalistes et fantastiques, et que se noue en filigrane une histoire d’amour, l’héroïne reçoit des signaux des souvenirs visuels et sonores venus d’ailleurs, "Upstream Color" se fond dans l’atmosphère, la musique, pour ne plus laisser place qu’à l’émotion et au son. Avec ce deuxième long métrage (après "Primer"), le touche-à-tout autodidacte Shane Carruth réalise, interprète, monte et met en musique un OVNI fascinant et déroutant, à travers lequel il expérimente un langage de l’émotion et se demande si c’est l’environnement ou le comportement qui dicte la façon dont on se voit soi-même, ou si c’est l’inverse. Une véritable expérience cinématographique. Play Upstream Color - Theatrical Trailer (...+)
squelettes/seances.html
lang: fr
id_rubrique:
prog: