> Varia

A Sea Change

"A Sea Change" nous immerge dans un internat d’Ostende où vivent une centaines de garçons âgés de 6 à 16 ans. L’école IBIS existe depuis 1906, sa vocation première était d’accueillir les orphelins qui avaient perdu leur père en mer. Aujourd’hui, elle offre une formation maritime à des enfants provenant de familles en difficultés. Comment apprend-on à devenir marin-pêcheur ? La mer se lit d’abord sur des cartes, elle se vit ensuite dans des simulateurs aux allures de jeux vidéo, elle s’incarne aussi à travers les récits du journal de bord d’anciens marins, car peu importe l’époque et la technologie, lire la mer est une affaire de sensibilité aux éléments qui la côtoient. Il faut être à l’écoute face à l’immensité. Nina de Vroom impose son regard dans cet univers qui mêle l’obsolète au questionnement écologique. Elle capte subtilement la poétique du devenir de ces gamins profondément liés aux états (changeants) de la mer, un indomptable vent de liberté. Une cinéaste à ne pas perdre de (longue) vue…

03.12 > 19:00
A Sea Change

"A Sea Change" brengt ons naar een internaat in Oostende waar enkele honderden jongens tussen 6 en 16 jaar leven. De school IBIS bestaat sinds 1906, met als oorspronkelijke missie weeskinderen op te vangen. Vandaag geeft ze een maritieme opleiding aan kinderen uit gezinnen in moeilijkheden.
Hoe word je matroos-visser ? De zee wordt eerst bestudeerd met kaarten, wordt dan beleefd in simulators met de allure van een videogame, en wordt ook opgeroepen door de verslagen uit het scheepsjournaal van vroegere matrozen, Want tijd noch technologie hebben veel vat op de school. De zee lezen is een kwestie van gevoel voor de elementen die er heersen. Je moet de immensiteit ervan respecteren. Nina de Vroom kijkt naar dit stukje universum waar ouderwetsheid vermengd is met ecologie-problematiek. Ze vat subtiel de poëzie van de toekomst van deze jongens, nauw verbonden met de (veranderende) toestand op zee, de ontembare geest van de vrijheid. Een cineaste om niet uit het oog te verliezen.

03.12 > 19:00
Open Screen

Depuis le début du cinéma Nova, l’Open Screen vous invite à venir montrer librement vos films sur grand écran. Que ce soit votre première œuvre cinématographique ou le fruit de longues années d’expérience, tous les films proposés seront projetés, quels que soient leur genre et format, à la condition de ne pas dépasser 15 minutes. Déjà 23 ans et 11 mois que cette opportunité existe et est accessible gratuitement, pour un public souvent nombreux qu’il ne tient qu’à vous de surprendre ! Alors n’hésitez plus, et envoyez vos films accompagnés d’une fiche technique au moins une semaine à l’avance. Films à envoyer à : openscreen@nova-cinema.org

10.12 > 20:00
Open Screen

Sedert het prille begin van Cinema Nova kan je met je eigen films op ons scherm terecht. Of het nu gaat om de vrucht van je eerste probeersels of van je jarenlange ervaring, alles vertonen we, zolang het niet langer duurt dan 15 minuten. Deze gratis toegankelijke formule bestaat al 23 jaar en 11 maanden en in al de tijd werden voor een talrijk publiek de meest gevarieerde films vertoond. Dus waag je kans en stuur ons liefst een week op voorhand je film met een technische fiche naar openscreen@nova-cinema.org.

10.12 > 20:00
Nova-Gasin 4

Durant l’été où nous craignions d’avoir la marque du masque sur notre bronzage, le Nova est venu rendre visite au Magasin 4 dans le cadre de sa programmation d’été "Escape Cinema". De cette séance de projections au M4, ces deux structures bénévoles, nées dans les années 90, eurent une grosse envie de continuer cette aventure. Une équipe de programmation s’est alors constituée avec des bénévoles du M4 et du Nova, avec l’intention de vous proposer des films musicaux, sur la transformation des villes, ou bien encore des live soundtracks, un mercredi soir par mois.


Nova-Gasin 4

In de zomer, toen we bang waren om de afdruk van een mondmasker op onze gebruinde huid te krijgen, ging bioscoop Nova op bezoek bij concertzaal Magasin4 voor het zomerprogramma "Escape Cinema". Dit smaakte naar meer ! Nova en M4 hebben dan ook heel wat gemeen : allebei bestaan ze dankzij een vrijwilligersploeg, ontstonden ze in de jaren ’90, en zijn ze niet vies van ondergronds avontuur. Daarom werd een Maga-Novaprogrammateam opgericht met de bedoeling je een woensdagavond per maand een film te tonen over muziek, over de transformatie van steden, of live soundtracks.


Désencarter les sols

En plein marasme environnemental, comment représenter les sols par delà les cartes ? Faire importer leurs écologies en perpétuelles recompositions, leurs dimensions habitées, temporelles, subjectives ? Livia Cahn, Elise Debouny et Noémie Pons-Rotbardt tentent de rendre de manière graphique leurs enquêtes au ras de terres cultivées, protégées, pratiquées, parfois saccagées, à Bruxelles et ailleurs. Des essais en cours, à trois voix et plus.


https://www.nova-cinema.org/spip.php?page=print&id_rubrique=2473&lang=fr