> Pierre Carles

Enfin pris

Le personnage de « justicier-saboteur » incarné par Pierre Carles dans « Pas vu Pas pris », reprend du service. Après les journalistes vedettes du petit écran, il prend cette fois-ci pour cible les faux critiques de la télévision à travers la figure emblématique de Daniel Schneidermann, animateur de l"émission française « Arrêt sur Images ».
Dans un petit livre âcre et verbeux, Daniel Schneidermann définissait ainsi la tâche dont il se croit habité : « Quant à moi, je vais poursuivre mon chemin de journaliste, c"est-à-dire continuer à
marcher vers ce scintillant mirage : la Vérité. » Comme le chemin risquait d"être long, la Vérité,
compatissante, a bien voulu l"attendre au coin du bois. Il était dit que tôt ou tard elle jaillirait du bas-côté pour mordre Schneidermann à l"endroit le plus volumineux de son anatomie : ses chevilles. Avec le nouveau film de Pierre Carles, c"est chose faiteŠ
Vraie-fausse suite du premier film, creusant l"analyse des mécanismes de censure en ¦uvre à la télévision, « Enfin pris ? » est aussi une réflexion sur la manière dont le pouvoir change les gens, sur les ressorts intimes de l"ambition et de la fidélité. On y retrouve la dérision toute puissante de « Pas vu pas pris » et la plus grande exigence intellectuelle de « La Sociologie est un sport de combat ». Avec, en prime, une séquence d"introspection sur le divan d"un psy, où Carles, pour la première fois, se met réellement en danger devant sa caméra. Un indice qui incite à penser que l"époque des frasques provocatrices a laissé la place à une démarche plus réfléchie.
Une comédie cruelle et mordante, qui est aussi une belle démonstration que la télévision ne peut pas se critiquer elle-même.

Lors de l"avant-première de « Enfin pris », vendredi 4 octobre à 19h00, la projection sera suivie d"un débat avec Pierre Carles.

« Enfin pris ? » opère la jonction entre l"approche de la sociologie de Pierre Bourdieu développée dans « La sociologie est un sport de combat », et la démolition des médias entamée avec « Pas vu pas pris ». A l"occasion de sa sortie au Nova, « Enfin pris ? » sera donc accompagné des deux précédents volets de cette trilogie de Pierre Carles.

A visiter :

http://www.homme-moderne.org/enfinpris
http://www.homme-moderne.org/rienfoutre/index.html
http://www.homme-moderne.org/images/films/pcarles/bio/ver.html
http://www.homme-moderne.org/plpl/index.html
http://www.homme-moderne.org/societe/socio/bourdieu/index.html
http://www.pages-pierrecarles.fr.st/

04.10 > 19:00 + 11.10 > 20:00 + 11.10 > 22:00 + 12.10 > 22:00 + 13.10 > 20:00 + 13.10 > 22:00 + 17.10 > 20:00 + 17.10 > 22:00 + 18.10 > 20:00 + 18.10 > 22:00 + 27.10 > 20:00 + 27.10 > 22:00 + 01.11 > 20:00 + 01.11 > 22:00 + 02.11 > 20:00 + 03.11 > 22:00
Pas vu, pas pris

€ « Parfois, il faut mordre la main de celui qui te nourrit ! J’ai réussi à m’introduire suffisamment dans le système pour qu’on me commande des reportages et que ceux-ci se retournent contre la télévision. Dès le moment où tu veux durer à la télévision, tu dois faire des concessions. Ce n’est pas mon objectif. Ma stratégie est suicidaire. A chaque fois, ça passe ou ça casse. » (Pierre Carles)
€ « C"est un brûlot anar ! » (Alain Degreef, Canal +)
€ « Autant dire que je n"estimais pas que la censure par Canal+ du film commandé par Pierre Carles soit totalement injustifiable. C"est un film journalistiquement malhonnête, de mauvaise foi, qu"une chaîne était en droit de refuser de diffuser. » (Daniel Schneidermann)

12.10 > 20:00 + 02.11 > 22:00
La sociologie est un sport de combat

Le succès inespéré de la sortie en salles de « Pas vu pas pris », a permis à Pierre Carles de produire un long documentaire sur le travail du sociologue Pierre Bourdieu. C"est « La Sociologie est un sport de combat », l"une des rares occasions de voir la pensée de Bourdieu s"incarner à l"écran. Pourtant, après avoir détourné leurs yeux offensés de « Pas vu pas pris », la plupart des chaînes télévisées ont jugé que ce film heurterait la sensibilité de leurs supérieurs (eux disent : leur public). A découvrir donc dans les salles obscures. Et c"est tant mieux, car c’est un film de cinéma qui donne la possibilité par sa durée (2h26) de réaliser un portrait « plus juste » de Bourdieu.

03.11 > 19:30
Enfin pris

Het personage van de rechtsdienaar-saboteur Pierre Carles in "Pas vu pas pris"is weer van de partij.Na een portret van de journalist-vedetten van het kleine scherm, neemt hij nu de valse critici van de televisie onder handen in de figuur van Daniel Schneidermann, presentator van het Franse "art sur images". In een klein boekje schetst Daniel Schneidermann zijn opdracht als volgt : "Ik zet mijn taak als journalist verder, dwz mij voortbewegen op die schitterende luchtspiegeling : de Waarheid". Aangezien de weg lang riskeerde te worden, heeft de waarheid met medelijden hem opgewacht. Vroeg of laat zou zij te voorschijn komen om Schneiderman een klap to verkopen op de meest volumineuze plek van zijn anatomie : zijn scheenbeen. Met deze film van Pierre Carles is dit gebeurd.
Als vals-echt vervolg op de zijn eerste film, onderzoekt Carles de censuurmechanismen op tv, maar het is ook een reflexie op de manier waarop macht mensen verandert, in de intieme sfeer van ambitie en trouw. We vinden hier gecombineerd de krachtige spot van "Pas vu pas pris"en het intellectuele niveau van "La sociologie est un sport de combat". Met als extraatje : een introspectieve scene met Carles op de canape van een psychiater, waarin hij zich voor de eerste keer zelf blootgeeft voor het oog van de kamera. Een indicatie die aangeeft dat de tijd van provokatieve kuren plaats maakt voor een meer doordachte aanpak. Een wrede en bijtende komedie, maar ook een mooie demonstratie van het feit dat tv zichzelf niet kan bekritiseren.

Na de projectie van "Enfin Pris", vrijdag 4 october om 19h00, vindt een debat plaats met Pierre Carles

"Enfin pris ?" bevindt zich op de kruispunt van de sociologische benadering van Pierre Bordieu die wordt ontwikkeld in "La sociologie est un sport de combat" , en de kritische kijk op de media in "Pas vu pas pris". Daarom brengt Nova ook de eerste twee delen van deze trilogie op het scherm.

Klik :

http://www.homme-moderne.org/enfinpris
http://www.homme-moderne.org/rienfoutre/index.html
http://www.homme-moderne.org/images/films/pcarles/bio/ver.html
http://www.homme-moderne.org/plpl/index.html
http://www.homme-moderne.org/societe/socio/bourdieu/index.html
http://www.pages-pierrecarles.fr.st/

04.10 > 19:00 + 11.10 > 20:00 + 11.10 > 22:00 + 12.10 > 22:00 + 13.10 > 20:00 + 13.10 > 22:00 + 17.10 > 20:00 + 17.10 > 22:00 + 18.10 > 20:00 + 18.10 > 22:00 + 27.10 > 20:00 + 27.10 > 22:00 + 01.11 > 20:00 + 01.11 > 22:00 + 02.11 > 20:00 + 03.11 > 22:00
Pas vu, pas pris

€ "Soms moet je bijten in de hand die je voedt. Ik ben er in geslaagd me voldoende te introduceren in het systeem, zodat men reportages bij mij bestelt, en dat deze zich dan tegen televisie keren. Als je op tv wilt meegaan, moet je compromissen sluiten. Dat is niet mijn doel. Mijn strategie is suicidaal. Elke keer weer is het aan hen om te buigen of te barsten "(Pierre Carles)
€ "Het is een anarchistische aanslag"(A. Degreef, Canal+)
€ "Ik zou censuur van Canal+ van deze film van Pierre Carles niet onverantwoord gevonden hebben. Het is een film die journalistiek oneerlijk is, met slechte intenties, een zender weigert met recht en rede deze film." (Daniel Schneidermann)

12.10 > 20:00 + 02.11 > 22:00
La sociologie est un sport de combat

Door het onverwachte succes van "Pas vu pas pris" kreeg Pierre Carles de mogelijkheid een lange documentaire te maken over het werk van de socioloog Pierre Bourdieu. In deze film krijgen we de unieke gelegenheid het gedachtengoed van Bourdieu te zien incarneren op het scherm. Na de belediging van "Pas vu pas pris", vonden de meeste televisiezenders dat deze film de gevoelens van hun superieuren (oftewel : hun publiek) zou kwetsen. Dus alleen maar te ontdekken in obscure zaaltjes. En des te beter, want door zijn duur (2h26) schetst het ons alleszins een "juister"beeld van de figuur Bourdieu.

03.11 > 19:30
http://www.nova-cinema.org/spip.php?page=print&id_rubrique=278&lang=fr